ceci n'est pas de l'art, c'est un blog ou un blogart !

Daimyo

Daimyo

Daimyo

Seigneurs de la guerre au Japon. Par George Henry Longly.

Palais de Tokyo. Paris

Du 16/02/2018 au 13/05/2018

Un ensemble exceptionnel d’armures et d’attributs de daimyo, ces puissants gouverneurs qui régnaient au Japon entre le XIIe et le XIXe siècle.

Señores de la guerra en Japón. Por George Henry Longly.

Un conjunto de armuras y atributos de daimyo, estos poderosos gobernadores que reinaban en Japón entre los siglos XII y XIX. Con un fondo de música pop, nos paseamos entre armuras y colores, juegos de luz y fantasmas vivos, hacen del recorrido la experiencia.

Avec un fond en musique pop, on se promène entre armures et couleurs, jeux de lumières et de fantômes vivants, ils font du parcours l’expérience. Et si seulement c’était interactif, mais qui le sait, on se retrouve émergés dans un Japon du passé, animé par le présent et qui nous donne l’impression que le future est proche et il n’est pas très loin. Beautés d’armures font semblant d’abriter quelqu’un. 

Grandes personnes inhabitées, entre vidéos, sons et lumières, un parcours sensoriel à ne pas rater. 

« L’artiste convoque pour ce projet la culture populaire, l’inconscient collectif et s’inspire d’une matière synthétique imitant le tissu cellulaire du corps humain. Prenant la forme de membres ou de torses, ce matériau envoyé en dehors de l’atmosphère permet de mesurer l’intensité des radiations auxquelles le corps serait soumis dans l’espace. De la même manière, « Le corps analogue » expose le visiteur à des distorsions et à des oscillations qui modifient constamment la perception de l’espace, des oeuvres et des objets japonais. » Commissaire : Adélaïde Blanc

#GeorgeHenryLongly

 

 

 

Seigneurs de la guerre vident m’ont appelé, ils m’ont regardé et ils m’ont laissé partir, et bien évidemment je les ai laissés, vident je les ai laissés. 

Señores de la guerra vacíos me han llamado, me han mirado y me han dejado irme, y claro los he dejado, vacíos los he dejado.

 

Be Sociable, Share!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *