Archives de la catégorie art-nature

Le douanier des ses yeux émerveillés

“Ce qu’il voyait n’était qu’amour et nous fera toujours des yeux émerveillés.”

Paul Eluard

Le Douanier Rousseau au musée d’Orsay /// El Douanier Rousseau en el museo de Orsay

Pas de mots pour décrire la beauté de la vie à l’origine d’un pinceau enfantin et naïf.

/// No hay palabras para describir la belles de la vida al origen de un pincel infantile e ingenuo.

1002609-Henri_Rousseau_la_Guerre

La Guerre

Le sommeil m’empêche de me voir de nuit comme je vois de jour

///  El sueño impide verme de noche como veo de día.

HENRI_ROUSSEAU_La_Encantadora_de_Serpientes_box

La Charmeuse de serpents

 

Qui ? toi et toi et toi et toi, parfait comme trait de peinture qui caresse la forêt de cette illusion onirique à l’origine d’une source étrange dans un autre tableau.

Quién ? tú y tú y tú y tú, perfecto como el trazo de pintura que acaricia la selva de esta ilusión onírica al origen de una extraña fuente en otro cuadro.

Rousseau09

Moi-même, Portrait-paysage (Autoportrait) de Rousseau, 1890, Prague.

Rousseau Hungry Lion

Le lion, ayant faim, se jette sur l’antilope, 1898-1905.

Personne ne sait ce qui se passe aujourd’hui parce que personne ne veut qui se passe quelque chose. Il y aura toujours des fous, de la musique et des paroles de cinéma sortant du tableau d’une inspiration lointaine. Et le lion, ayant faim, se jette sur l’antilope.

Nadie sabe lo que pasa hoy porque nadie quiere que pase algo. Siempre habrá locos, música y palabras de cinema saliendo del cuadro de una inspiración lejana. Y el lion, teniendo hambre, se lanzará sobre el antílope.

WLA_moma_Henri_Rousseau_The_Dream

Le Rêve.

Dans la vie, l’essentiel est de porter sur tout des jugements à priori…

…il y a seulement deux choses : c’est l’amour, de toutes les façons, avec des jolies filles, et la musique de N.O. … (extrait de la Nouvelle Orléans)

Aller la voir —-> 22 mars – 17 juillet 2016

Vayan a ver —> 22 marzo al 17 de julio 2016

, , , , ,

Pas de commentaire

Correspondances, amandine show

Correspondances

Correspondances d’amandine in the garden.

Ver la entrevista !!!

 

Regardez l’interview !!!

 

///

 

 

, ,

Pas de commentaire

Les vitrines des galeries parisiennes 1

Las vitrinas de las galerías en Paris 1

“On peut voir sans yeux, ou les yeux fermés. C’est le don du voyant, l’affaire de l’œil de la conscience. Son regard est aveugle mais producteur d’images mentales, de visions ou de souvenirs. Quand il voit, le voyant s’abstrait du monde matériel. Son domaine devient céleste. C’est lui qui invente les cosmologies. Comme les anciens chamans, il voyage à travers le temps, tant pour voir l’avenir que pour consulter les esprits des ancêtres. En science ou en magie, la transparence du verre de ses instruments optiques est une promesse de lucidité. De la lunette de l’astronome à la boule de cristal du médium, c’est la vision à l’état pur.”

DENIS GIELEN. L’Atlas de l’art contemporain à l’usage de tous. Editions MAC’s. p. 21

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

,

Pas de commentaire

Le TOP 5 chez blogart !

TOP 5 DE GAROLI

Je vous invite à lire ou pourquoi pas à ré-lire les meilleurs billets du blog. CLIQUEZ SUR L’IMAGE >>

Los invito a leer o porque no a releer los mejores posts del blog. HAZ CLIC EN LA IMAGEN >>

 

1. Une image peut en cacher une autre >>

axila

 

2. La queue de Basquiat, le quotidien expressif >>

Warhol & Basquiat

 

 

 

3. Ficelle humaine, Rembrandt et le Venezuela, ici… >>

Complejidad Humana, REMBRANDT HENDRIK © garoli

 

 

4. BRAQUAGE à L’HISTOIRE de 1920 à 2009 -la subversion des images- >>

Lee Miller’s Neck, Paris 1929. Man Ray. © Man Ray Estate / The Penrose Collection, England, 2009 Lee Miller Archives, England 2009 © Man Ray Trust / Adagp, Paris 2009 All rights reserved

 

 

5. Patty Sanchez, la magie réaliste

 

Pulgarcita. Patty Sanchez. © garoli

 

 

, ,

Pas de commentaire

Jardin, Jardins aux Tuileries

J’avais oublié de le publier avant de partir en vacances ce mois de juin…

Lors du jardin, jardins. C’était un dimanche de calme et de soleil sous les idées des exposants et leurs plantes dans tous les coins.

Había olvidado de publicarlo antes de irme de vacaciones este mes de junio…

Y fué en el “Jardin, jardins” en Tuileries. Érase un domingo de tranquilidad y sol bajo las ideas de los exponentes y sus plantas en todos los sentidos.

Jardin, Jardins

 

 

Jardin, Jardins

 

Jardin, Jardins

 

Jardin, Jardins

Jardin, Jardins

Jardin, Jardins

Jardin, Jardins

Jardin, Jardins

BUS ROOTS. Jardin, Jardins

BUS ROOTS. Jardin, Jardins

Jardin, Jardins

Jardin, Jardins

Jardin, Jardins

 

 

 

 

 

, ,

2 commentaires