Archives de la catégorie Divers

Les pinceaux vivants à la musique

Soirée de peinture et de musique, et c’est au :

Noche de pintura y música, en el :

Cinq Plus

5 Rue du Cloître Saint-Merri, 75004 Paris

La peinture est « comme la fenêtre d’une prison, où les lignes, les contours, les formes et la composition sont déterminés par les barreaux ». Yves Klein.

La pintura es “como la ventana de una prisión, donde las líneas, los contornos, las formas y la composición son determinadas por las barras”. Yves Klein

IMG_1817

IMG_1821

La musique coule en live sans arrêt et trois artistes font du happening, des pinceaux vivants, et d’autres pas si vivants. Oji, Miguel et bien d’autres artistes ont créé cette nuit aux pinceaux vivants et à la peinture en live.

poster
Miguel happening
00:00
--
/
--

///

Tout est ce qui ne sera pas quand les traits des plumes animées pleuvront et on se mangera les uns les autres. Peinture avec des notes et un public que, devant ses yeux, regarde une partie de tout ou du rien qui se transformera en tout ce que cette nuit nous donne, merci aux porteurs des couleurs et d’ondes musicales.

Todo es lo que no será cuando los trazos de plumas animadas lluevan y se coman unos a los otros. Pintura con notas y un público que ante sus ojos ve parte del todo o de la nada que se transforma en todo lo que esta noche nos da, gracias a los llevaderos de colores y de ondas musicales.

IMG_1806

C’est au Cinq Plus

 

IMG_1824

, , ,

Pas de commentaire

Cy Twombly, un héritage abstrait made in USA ou pas

30 novembre 2016 – 24 avril 2017

Gallerie 1 du Centre Pompidou à Paris

Galería 1 del centro Pompidou à Paris

« Chaque ligne est une expérience avec sa propre histoire innée. Elle n’illustre pas, elle est la sensation de sa propre réalisation. L’imagerie est d’une indulgence privée ou séparée, plutôt qu’une abstraite totalité de la perception visuelle. » 

Cy Twombly

“Cada línea es una experiencia con su propia historia inata. No ilustra, es la sensación de su propia realisación. Imágenes de una indulgencia privada o separada, mas que una totalidad abstracta de la percepción visual.”

Cy Twombly

IMG_1794 IMG_1795

Twombly, shoot me, shoot la toile, trace de l’héritage de l’expressionnisme abstrait américain et les origines de la culture méditerranéenne.

Twombly, dispárame, tira sobre el lienzo, trazos de la herencia del expresionismo abstracto americano y los orígenes de la cultura mediterranea.

IMG_1796

 

“Une première rétrospective complète de l’œuvre de l’artiste américain Cy Twombly est construite autour de trois grands cycles : Nine Discourses on Commodus (1963), Fifty Days at Iliam (1978) et Coronation of Sesostris (2000). L’exposition retrace l’ensemble de la carrière de l’artiste à travers un parcours de cent quarante peintures, sculptures, dessins et photographies”

J’ai trouvé un article qui me paraît pertinent de lire si vous souhaitez comprendre plus sur l’expo et sur l’artiste, c’est par ici >>

 

Ces toiles (quasiment les plus connues) sont celles surtout des débuts de l’artiste américain, dans les années 50, quand il sort à peine de l’université libre et communautaire du Black Mountain College, où il s’agit pour ses camarades, Rauschenberg notamment, de faire œuvre en effaçant et en faisant silence (John Cage en était aussi). Du coup, la couleur, Twombly s’en passe, préférant faire pleuvoir un crachin aux hachures grises. On dirait que le jeune homme, né en 1928, bredouille, qu’il cherche une piste, tout en jetant, confusément, les marques d’un style. >Liberation>

 

 

 

, ,

Pas de commentaire

Nuit Blanche à Paris

DE L’UTOPIE

(rêves et cauchemars)

Première fois que je rentre dans le Siège du Parti Communiste Français, c’est la Nuit Blanche, le ciel est découvert et les lieux sont surprenants. Un voyage dans le futur avec un passé assez présent. Futur décadent ou passé futuriste, le point de fuite est un S avec une coupole au sol… et voici les toilettes.

 Primera vez que entro en el Edificio del Partido Comunista Francés, es la “Nuit Blanche”, el cielo está despejado y el lugar es sorprendente. Un viaje en el futuro con un pasado bastante presente. Futuro decadente o pasado futurista, el punto de fuga es una S con una cúpula en el suelo… y aquí están los baños.
IMG_1562 IMG_1564 IMG_1565 IMG_1566

Pour le reste il fallait y aller pour le découvrir. Expo avec de belles photos froides où le temps est suspendu…le silence, petit concert dans une salle genre Odyssée de l’espace. Sous la coupole: des animations, performances, projections… Voyage au coeur de ce monument historique d’Oscar Niemeyer.

Para ver el resto había que ir para descubrirlo. Expo de bellas fotos frías donde el tiempo está suspendido…el silencio, concierto en una sala tipo Odisea en el espacio. Bajo la cúpula: animaciones, performances, proyecciones… Viaje al corazón de este monumento histórico de Oscar Niemeyer.

STALINGRAD

Matthieu Poli -Monolithe de l’infini

nuit blanche stalingrad
00:00
--
/
--

 

, , ,

Pas de commentaire

Kahrs au Plateau

Johannes Kahrs

Then, maybe, the explosion of a star

12.05 – 24.07.16

Emblématique regard de la peinture à travers la photo, le portrait non reconnaissable, le mystère du pas net.

C’est au Plateau de Paris et c’est GRATUIT 

light palm

light palm

large

large

IMG_1128

Né à Brême (Allemagne) en 1965, Johannes Kahrs vit et travaille à Berlin. Son travail se déploie sur différents supports, tels que le dessin, la vidéo ou les installations sonores, mais Johannes Kahrs est avant tout connu pour son œuvre picturale. Généralement réalisées à partir de photographies (issues des médias ou de ses archives personnelles), ses peintures, pourtant délibérément réalistes, évitent soigneusement toute narrativité : en isolant son sujet et en éliminant tous les détails qui participent du contexte de l’image d’origine, Johannes Kahrs rend vaine toute tentative d’en connaître la source première. Le Plateau Paris

radisson / leg on bed

radisson / leg on bed

IMG_1133

 

 

amy

amy

, , ,

Pas de commentaire

Louise Bourgeois dévoilée au Guggenheim

« L’espace n’existe pas ; il n’est qu’une métaphore de la structure de notre existence ». Louise Bourgeois

Expo au Guggenheim jusqu’au 4 septembre 2016

IMG_0724

L’âme prend feu !

Donne-moi un bisou colibri, car quand on arrête d’aimer l’âme prend feu. Chacun avec son propre crayon et on partage le papier. Elle s’habille en noire moi en gris, elle va à droite moi à gauche. Un pied commence à fatiguer, les yeux, les mains, les coeurs ne trouvent pas les miens. A bientôt, on se vera, on vera, moi je veux bien voir, boire, croire et actuar.

IMG_0736

IMG_0735

IMG_0734

IMG_0723

, , , ,

Pas de commentaire

Urban Safari 11 – Du Pays Basque à Madrid

Petites légumes du ciel torride font lever la marée de San Sebastian, le vas et viens éternel, constant, comme la pluie horizontale. Du sable dans les idées, que vais-je faire avec ? Une mère changeante, de fois oubliée mais pas complètement. Verte et imposante montagne qu’habille le ciel et ne mets pas de sous-vêtements, visages perçants et marches rapides au pas galopant, croisent les voyageurs de ce pays de pêcheurs. Baleine, petite baleine, merci de nous avoir nourri avec ton élan éteint. Un Pays Basque de douceur battante.

Et quand la lumière a donné l’état du ciel, les dieux avec une énergie décadente ont dit : à boire et à bouffer que le monde va bientôt finir. 

Verduritas del cielo torrido hacen crecer la marea de San Sebastian, el va y ven eterno, constante, como la lluvia horizontal. Arena en las ideas, qué voy a hacer con esto ? Un mar cambiante, a veces olvidado pero no completamente. Verde e imposante montaña que viste el cielo y no pone ropa interior, rostros que perforan y pasos rápidos galopantes, cruzan a los viajeros de este país de pescadores. Ballena, ballenita, gracias por habernos alimentado con tu elan apagado. Un País Vasco de dulzura oscilante.

Y cuando la luz ha dado el estado del cielo, los dioses con ánimo decadente han dicho : a beber y a tragar que el mundo se va a acabar.

Espagne 2016 ©

Bilbao 2016 ©

 

IMG_0761

IMG_0762

IMG_0776

IMG_0777

IMG_0835

IMG_0836

IMG_0837

IMG_0838

IMG_0846

IMG_0847

IMG_0851

IMG_0887

IMG_0935

, ,

Pas de commentaire

Bex David, l’onirisme est assis sur !

Bex David chez blogart !

Solitude, Bex David © garoli 2016

Solitude, Bex David © garoli 2016

Illustratrice, dessinatrice, artiste des techniques mixtes. Assis figé, des oiseaux s’envolent quittant le papier, démons et merveilles, méduses et langues, deux petites intrigues resteront après les souvenirs. Devinettes aimables et l’amour sur les traits. Crayons ou pas, des silhouettes nous chouchoutent : vous aller voir ce que vous allez voir. Son monde sensuel et onirique, immense et rouge, à découvrir toute suite.

Ilustradora, dibujante, artista de técnicas mixtas. Sentado y fijado, pájaros vuelan quitando el papel, demonios y maravillas, medusas y lenguas, dos pequeñas intrigas quedarán después del recuerdo. Adivinanzas amables y el amor en los trazos. Lápices o no, las sombras nos murmuran : van a ver lo que van a ver. Su mundo sensual y onírico, inmenso y rojo, a descubrir ahora mismo.

http://bexdavid.com/

Entretien avec elle :

///

Amour, Bex David © 2016

Amour, Bex David © 2016

Anarchie, Bex David © 2016

Anarchie, Bex David © 2016

Meduse, Bex David © 2016

Meduse, Bex David © 2016

Meduse, Bex David © 2016

Meduse, Bex David © 2016

Odilecroc, Bex David © 2016

Odilecroc, Bex David © 2016

, , , ,

Pas de commentaire

INTIMACIES 2

La suite des interviews au 6b :

Exposition collective du 27 au 31 mai 2016

 

Bertrand RIGAUX

///

Julia LOPEZ

///

 Julien CHEVY

 

 

, , ,

Pas de commentaire

INTIMACIES

Exposition collective du 27 au 31 mai 2016

Au 6B

Entrée libre. 

Ouvert en semaine de 14h à 18h et le week-end de 15h à 19h.

Anne Lise MICHOUD

Anne Lise MICHOUD

“L’exposition Intimacies est un espace, mis en forme à la manière d’un cabinet de curiosité ou d’une chambre des merveilles, dans lequel le visiteur est invité à explorer et à expérimenter la subtilité des vécus et des enjeux de la relation amoureuse dans la variété de ses gammes. Une forme d’interactivité à même d’incarner ce qui est questionné : la relation à l’autre au cœur de l’intime, et par conséquent à soi-même.” le6b

 

Anne Lise MICHOUD

Anne Lise MICHOUD

“Une multiplicité qui convoque différentes pratiques artistiques, dessin, photo, peinture, texte, installation, performance, vidéo, son et comme pièce collective de délicieux élixirs…” le6b

IMG_1003

IMG_1004

///

Alexandra Arango

///

Sandrine

Sandrine

Sandrine

///

Chloé Belloc

IMG_1020

Chloé Belloc

///

Bertrand Rigaux

Bertrand Rigaux

 

AVEC LES ARTISTES LES RÉSIDENTS DU 6b : Alexandra ARANGO, Chloé BELLOC, Pascale BOSC, Valentina CANSECO, Diane COQUARD, Lilli GARCIA GOMEZ, Denis GUEVILLE, Michel GAILLARD, Sandrine LEHAGRE, Julia LOPEZ, Sarah MALLEGOL, Anne Lise MICHOUD, Barbara PORTAILLER

ET LES ARTISTES INVITÉS : Emma BOURGIN, Julien CHEVY, Sarah MALLEGOL, Bertrand RIGAUX, Grégoire TERRIER

 

Et le dessinateur :

IMG_1007

IMG_1008

IMG_1009 IMG_1030

 

 

, , , , , , , ,

Pas de commentaire

Entropia, ordre et désordre

“La propriété c’est le vol”

Proudhon

IMG_0753

“Entropie est un voyage dans le temps entre les mouvements révolutionnaires européens du XX siècle depuis 1914, début de la Première Guerre Mondiale, jusqu’à 1991 avec la chute de l’Union soviétique.”

“Entropía es un viaje en el tiempo por los movimientos revolucionarios europeos del siglo XX desde 1914, comienzo de la Primera Guerra Mundial, hasta 1991 con la caída de la Unión Soviética.” (bilbaoartdistrict.com)

Sobre el amor al desorden. 2016 © garoli

Sobre el amor al desorden. 2016 © garoli

“Roberto Aguirrezabala est diplômé en BB.AA. pour les spécialisations en audiovisuel et peinture dans l’Université du Pays Basque, 1995. Depuis ses debuts il a développé son travail d’une façon multidisciplinaire. Il a dédié presque dix ans à l’art électronique, avec cinq oeuvres de net.art exposées et recompensées au niveau international, qui explorent dans la construction de l’identité sur Internet et les nouvelles relations sociales dans les communautés virtuelles et les systèmes d’intelligence artificielle .”

“Roberto Aguirrezabala es Licenciado en BB.AA. por las especialidades de Audiovisuales y Pintura en la Universidad del País Vasco, 1995. Desde sus comienzos ha desarrollado su trabajo de un modo multidisciplinar. Dedicó casi una década al arte electrónico, con cinco obras de net.art expuestas y premiadas internacionalmente, que indagan en la construcción de la identidad en Internet y las nuevas relaciones sociales dentro de comunidades virtuales y sistemas de inteligencia artificial.” (bilbaoartdistrict.com)

Parabellum, 2015. © garoli

Parabellum, 2015. © garoli

“Un nouveau théâtre devrait expliquer au spectateur comment résister à toute forme d’autorité dans le continuum politique. Si nous cherchons à nous libérer en contrôlant nos propres images, la performance devrait être l’illustration des processus de résistance et montrer explicitement comment parvenir à l’autonomie, aussi temporaire puisse-t-elle être. (La résistance électronique)

Volkspolizei II. 2015 © garoli

Volkspolizei II. 2015 © garoli

IMG_0758

IMG_0759

 Et ce du cercle est vrai, je ne te vois pas venir et je deviens malade pour vivre ta rencontre. /// Y lo del círculo es cierto, no te veo venir y yo enfermo por vivir tu encuentro. Sólo destruímos en nuestra construcción.

IMG_0760

“Entropía”. Exposición de ROBERTO AGUIRRE-ZABALA. BilbaoArte -Urazurrutia, 32. 48003 Bilbao-

6/05/2016 – 27/05/2016

, , , ,

Pas de commentaire