Articles contenant le tag 104

Slick, l’art contemporain crie c’est le temps des cerises

un détour et on y arrive, Slick ! /

una desviación y llegamos, Slick !

slick

“Slick, la foire de découvertes en art contemporain, aura lieu du 23 au 26 octobre 2009 à Paris,
lors de la Fiac (Foire d’art contemporain), au CENTQUATRE, le nouvel établissement artistique de la Ville de Paris.”

“Slick es la feria de descubrimientos en el arte contemporaneo, tendra lugar del 23 al 26 de octubre 2009 en Paris, al mismo tiempo que la Fiac.

On y trouvera 61 galeries françaises et internationales, de l’art culinaire, avec une pièce gourmande monumentale, Slick Dessert et d’autres surprises.

“Slick s’affirme comme le tremplin artistique audacieux, comme la scène émergente ouverte à toutes les disciplines artistiques du monde entier, où l’on crée, se rencontre, se parle, s’étonne, se promène, où l’on envisage, fait le pas, où l’on débat, retrouve le plaisir, celui de la découverte et de l’enthousiasme.” pour plus d’infos, c’est par ici

Et en 2010 Slick Dessin/ Y en 2010 Slick Dessin

Rencontre avec Cécile Griesmar, cofondatrice de Slick. Merci à Art and You

, , , , ,

Pas de commentaire

Nymphe Post-Punk : l’autopsie d’une esthétique protestataire.

Peinture de Juan Diego Vergara, au "104", à Paris

Peinture de Juan Diego Vergara, au "104", à Paris

Du coloriage punk au 104, un lieux d’artistes pour eux, par eux, mais surtout pour et par les curieux nostalgiques d’une époque quasi morte: LE POST- PUNK français des années 1985 à 1989.

Colorear al ritmo Punk en el “104”, un lugar de artistas, para ellos, por ellos y sobretodo para para y por los curiosos nostálgicos de una época casi muerta : EL POST-PUNK francés de los años 1985 a 1989.


CENTQUATRE

CENTQUATRE

Promenade de découverte dans Paris. Auparavant des pompes funèbres, aujourd’hui le Phoenix de la vie artistique, le 104 accueille dans son programme de résidences l’artiste plasticien Juan Diego Vergara, qui nous propose de re-vivre à travers l’imaginaire collectif de son “Archive Collage” et le Post-Punk la mémoire d’un mouvement non seulement musical et esthétique mais également politique et social.

Juan Diego Vergara et les participations des visiteurs

Juan Diego Vergara et les participations des visiteurs

L’artiste péruvien nous permet de reconstituer le contexte en alliant une photo avec notre tête dans une des pochettes de Taxi Girl, ou en dessinant et collant dans le mur notre propre oeuvre punk en papier. On participe au collage collectif. Papier, vidéo, peinture à l’huile et photocopies, comme support. Pochettes de disques, sérigraphies de fanzines, magazines et marques de vêtements comme preuves de l’époque.

Lire la suite »

, , , , ,

Pas de commentaire