Articles contenant le tag Londres

OUHOUH ??? vous êtes là ? Qu’avez vous prévu alors ??? On y va quand ??

On y va maintenant à l’ICA, et on s’assoie et on mange, “à taaablee”…

Vamos ahora al ICA, y nos sentamos a comer “la mesa está servida”

ICA

ICA

Institute of Contemporary Arts

Hello, welcome to the ICA café-bar

Hello, welcome to the ICA café-bar

« Devant la télé, le spectateur est écran ». Clément Greenberg

pronto podrás leer la traduccion al español (aguántame dos días o usa el traductor de google)

Comment devenir une œuvre d’art ?

Dans le domaine de l’art, tout élément conceptuel doit recevoir une médiation dramatique. Sans cette médiation, vous avez des concepts d’un côté et des images de l’autre : les images ne sont plus que l’accomplissement décoratif d’une pensée entièrement élaborée au préalable. Elles sont des illustrations ennuyeuses. Il n’y a pas de drame. Encore faut-il voir ce qui rend possible cette dramatisation. Je pense que c’est un programme ou un projet qui a été énoncé un peu comme « la peinture de la vie moderne ». Je pense toujours à ces gravures de Goya sous lesquelles il a noté : « J’ai vu ceci » . Jeff Wall

Les outils technologiques ont une puissance de transformation du réel. L’apparition d’un médium change la perception d’un autre, la perception de la vie et de l’art y compris. Mais la seule apparition de la technologie ne change rien, si on ne place pas un regard nouveau, comme signale Eisenstein « une nouvelle société impliquait une nouvelle façon de voir ; le regard que les gens portaient sur les choses devait être modifié ; il n’était pas suffisant de placer un matériel nouveau devant de vieux yeux ».(1)

Las nuevas tecnologías tienen un poder para transformar la realidad. La aparición de un medio cambia la percepción de otro, la percepción de la vida y del arte mismo. Pero la sola aparición de una nueva tecnología no cambia nada, si no tenemos una nueva visión, como lo señala Einstein ” una nueva sociedad implica una nueva manera de ver; la mirada que las personas utilizan para ver las cosas debería estar modificada; no sería suficiente colocar un material nuevo frente a viejos ojos”.(1)

Une transformation de notion est toujours en cours comme l’a dit Paul Valéry en 1934 : ” Ni la matière, ni l’espace, ni le temps ne sont depuis vingt ans ce qu’ils étaient depuis toujours. Il faut s’attendre à ce que de si grandes nouveautés transforment toute la technique des arts, agissent par là sur l’invention elle-même, aillent peut-être jusqu’à modifier la notion même de l’art “. Cette notion de transformation est comprise dans certains cas comme une libération, c’est le phénomène de la photographie par rapport à la peinture. Selon Malraux, la première a libéré la deuxième de l’obligation de représenter. Le « dépassement » renvoie à la notion de « progrès » en art ou de « finalité ».(2)

Una continua transformación de la noción siempre está presente como lo ha dicho Paul Valéry en 1934 “Ni la materia ni el espacio, ni el tiempo son desde hace veinte años lo que han sido desde siempre. Hay que esperar a que tan grandes novedades transformen toda la técnica de las artes, actuen entonces sobre la invención de la misma y vayan talvés hasta a modificar la noción misma del arte ” Esta noción de transformación esta comprendida en ciertos casos como una liberación, es el fenómeno de la fotografía con respecto a la pintura. Según Malraux, la primera ha liberado la segunda de la obligación de representar. El “sobrepaso” re-envía a la noción de “progreso” en arte, o de  “finalidad”. (2)


Dé-contextualisation / Descontextualización

peut-être un vernis sage, 2009. © garoli

peut-être un vernis sage, 2009. © garoli

L’oeuvre devient interactive aussi dans sa dé-contextualisation. « Le critique Brian O’Doherty dit dans un ouvrage Inside the White Cube : The Ideology of the Gallery Space (1970) que : « à mesure que le modernisme avance en âge, le contexte devient le contenu. Par un retournement particulier, l’objet, s’introduit dans la galerie d’art, “encadre“ cette dernière et ses lois ». (3)

« Marcel Duchamp a déclaré que les ready-made étaient de l’art, et les futuristes ont déclaré que des bruits étaient de l’art- l’une des caractéristiques essentielles de mes efforts et de ceux de mes collègues est de déclarer art l’événement total, intégrant bruit/objet/mouvement/couleur/et psychologie- une fusion d’éléments de sorte que la vie (l’être humain) peut devenir art ». Indique l’artiste Wolf Vostell.(3)

NEUF, sal y pimienta. © garoli 2009

NEUF, sal y pimienta. © garoli 2009

Rapidement le contexte devient le contenu, et l’objet d’art devient secondaire par rapport aux concepts qui lui appartiennent.

La obra de arte también se convierte en obra interactiva cuando se descontextualiza. “El critico Brian O’Doherty dice en el libro Inside the White Cube: The Ideology of the Gallery Space (1970) que “a medida que el modernismo avanza en edad, el contexto se convierte en contenido. Gracias a una inversión particular, el objeto, se introduce en la galería de arte, “encuadra” esta última y sus leyes “.(3)

“Marcel Duchamp declaró que los ready-made eran arte, y los futuristas declararon que los ruidos eran arte – una de las características esenciales de mis esfuerzos y aquellos de mis colegas es de declarar arte al evento total, integrando ruido/objeto/movimiento/color/ y psicología- una fusión de elementos de manera que la vida (del ser humano) puede transformarse en arte”. Indica el artista Wolf Vostell.(3)

Rápidamente el contexto se convierte en el contenido, y la obra de arte viene a ser secundaria con respecto a los conceptos que la conforman.

BON APPÉTIT / PROVECHITO

© garoli

© garoli

D’ailleurs le festival offf aura lieu les 24, 25 et 26 juin 2010 à La Grande Halle de la Villette à Paris. /Festival offf en Paris, 2010

OFFF festival

About OFFF
Since 2001, OFFF festival has been held in Barcelona, becoming the globally recognized and trendsetting event it is today. The three-day festival showcases top digital artists, web, print and interactive designers, motion graphics studios, and new music adventurous. OFFF festival provides insight into all culture media platforms.

1. RUSH, Maurice. Les nouveaux médias dans l’art, Thames & Hudson, Paris. 2002. (pp.18)

2. Notes sur un discours de Philippe Marcelé, à propos de l’image narrative fixe. Rennes, 2004. 3. RUSH, Maurice. Les nouveaux médias dans l’art, Thames & Hudson, Paris. 2002. (pp.116,117)

, , , , ,

Pas de commentaire

urban safari 3 -Londres-



ski_468x60_15ko

un jour à Londres

un día en Londres

garoli dans un reflet

garoli dans un reflet

DSCN2184

wait

>

Lire la suite »

, , ,

8 commentaires

Songe qu’à chaque pas ton peuple te contemple

à la nature / a la naturaleza


Earth, Richard Long

Earth, par Richard Long

En chemin viennent les voyageurs qui prendront son cou, tirent et profitent. Haine et destruction, mais aussi un esprit ultérieur. Arrive tôt ! que je meurs, que je me braque, que je me snatch. Arrive ! j’en peux plus. Et à chaque fois que je te regarde, je sens le désir de rester avec toi, et moi avec elle, nature sans lui.

En camino vienen los viajeros que tomarán de su cuello, jalan y disfrutan. Odio, destrucción y un espíritu venidero. Llega pronto que me muero, que me mato y arrebato. Llega que no aguanto más. Y cada vez que te veo siento un deseo de estar conmigo y yo con ella, naturaleza sin él.


Richard Long au Tate Britain

Richard Long au Tate Britain

Richard Long, présente à Londres “HEAVEN AND EARTH” au Tate Britain. Des empreintes sur des rochers, des rochers comme des empreintes, des pas tout au long d’une journée nous racontent une histoire. Parcours de solitude, Richard Long crée à partir de rien et nous le montre tout… Exhibitionniste et voyeur de la nature dévoilée, pierre sur pierre, jour après jour, il trouve le corps et l’esprit, le temps et l’espace grâce à l’intuition et la chance. Jusqu’au 6 septembre.

Richard Long, presenta en Londres HEAVEN AND EARTH” en el Tate Britain. Huellas en las piedras, piedras como huellas, pasos a lo largo de un todo un día nos cuentan una historia. Recorridos de solitud, Richard Long crea a partir de nada y nos lo muestra todo… Exibicionista y voyeur de la naturaleza revelada, piedra sobre piedra, día tras día, él encuentra el cuerpo y la mente, el tiempo y el espacio gracias a la intuición y la suerte. Hasta el 6 septiembre.

Richard Long, "Heaven and Earth"

Richard Long, "Heaven and Earth"

les cercles énergétiques dans le “cerro del quemado” (seulement en espagnol, désolé pour cette fois) :

los circulos energeticos en el cerro del quemado  :

Get the Flash Player to see this content.

Parce que chaque pas est différent et plusieurs pas font une marche cachant le but de la vie de chacun, songez à vos semelles.

Porque cada paso es diferente y un conjunto de pasos hacen una caminata escondiendo el fin de la vida de cada uno de nosotros, piensa tus suelas.

Songe qu’à chaque pas ton peuple te contemple;

chaque pas que tu fais doit lui servir d’exemple.

Raramuris / Tarahumaras

Raramuris / Tarahumaras

CAMINAR SIN C

sans C

Des querelles des grands pâtissent les petits.

les peuples sont-ils faits pour vivre en ennemis ?

Dans vos tristes débats tremblez, rois de la terre ! Lire la suite »

, , , ,

3 commentaires