ceci n'est pas de l'art, c'est un blog ou un blogart !

L’origine des images oniriques

donne-moi un rêve
donne-moi un rêve

La naissance des images de nos rêves a trouvé une explication que Kazuya Sakai attribue a certains neurones qu’il a aperçus chez le chat : « Les ondes cérébrales appelées PGO (ponto-géniculo-occipitale) prennent naissance dans un petit groupe de neuronnes PGO-on situés dans une région que Kazuya Sakai a nommée « région X » du pont. Ces neurones excitent le noyau visuel du thalamus, puis le cortex visuel, et donnent ainsi naissance aux images de nos rêves. Cependant, « on sait maintenant que ces ondes se propagent aussi dans d’autres systèmes sensoriels du cortex cérébral ».C’est pourquoi les rêves peuvent faire intervenir des bruits, et certaines sensations tactiles accompagnées de légers mouvements de nos extrémités ». (Garnier, p.59)

Le 70% d’images oniriques qui apparaissent dans les rêves se rapportent à la journée précédente de la vie éveillé « ce chiffre diminue au fil des jours passés jusqu’aux événements vécus une semaine auparavant . On note ensuite une recrudescence des faits datant de sept à huit jours » (Koninck, p.86). Par exemple, pour intégrer un nouvel environnement de la vie éveillé dans les rêves, il faut une semaine selon le neurophysiologiste français Michel Jouvet.

Les mémoires dans les rêves fonctionnent différemment à celles de la vie éveillée.  « À côté de leurs contenus sexuels dénués de censure, ils n’intègrent pas certains types d’activités comme lire, écrire et calculer, pourtant prédominantes dans la vie éveillée de la plupart d’entre nous ».

Raconte-moi un rêve de ta vie onirique >>

Cuéntame un sueño de tu vida onírica >>

Votre Nom /Nombre

Email

Sujet

Votre Rêve / Tu sueño

El nacimiento de las imágenes de nuestros sueños ha encontrado una explicación que Kazuya Sakai atribuye a ciertas neuronas que él ha apercibido en los gatos : « Las ondas cerebrales llamadas  » PGO (ponto-géniculo-occipitale) nacen en un pequeño grupo de neuronas PGO  situadas en una región que Kazuya Sakai llamó « zona X » del punto. Estas neuronas exitan el centro visual del tálamo, y el cortex visual, dando así nacimiento a las imágenes de nuestros sueños. Al mismo tiempo  » sabemos hoy que estas ondas se propagan también en otros sistemas sensoriales del cortex cerebral ». Es la razón por la cual los sueños pueden hacer intervenir ruidos, y ciertas sensaciones tactiles acompañadas de ligeros movimientos de nuestras extremidades ». (Garnier, p.59)


El 70% de las imágenes oníricas que aparecen en los sueños se reportan al día precedente de la vida en la que estamos despiertos « esta chifra disminuye con el paso de los días hasta los eventos vividos una semana antes. Se ha notado enseguida un resurgimiento de los hechos datando de siete a ocho dias. (Koninck, p.86) Por ejemplo, para integrar un nuevo ambiente de la vida despierta en los sueños, se necesita una semana según el neurofisiologista francés Michel Jouvet.

Las memorias en los sueños funcionan diferentemente a las de la vida despierta. « A lado de sus contenidos sexuales desnudos de censura, estos no integran ciertos tipos de actividades como leer, escribir y calcular, a pesar de estar predominantes en la vida despierta en la mayoria de nosotros ».



GARNIER, Lisa. La mécanique du sommeil paradoxal. Science et vie, No. 220, septembre. Pp 58-60.

KONINCK, Joseph. A la source des rêves. Science et vie, No. 220, septembre. Pp. 86-91.



3 thoughts on “L’origine des images oniriques”

  • Quel beau sujet… Si on peut raconter des rêves fous, je sens que je vais publier… (d’ailleurs je n’oublie pas le street art).
    A propos des rêves, j’ai lu en juillet ou août un numéro de Sciences Humaines sur les rêves, les mystères du sommeil ; très intéressant également.
    à voir…

  • Merci pour l’info je vais essayer d’avoir le numéro de Sciences Humaines
    Il y a aussi une expo sur le surréalisme au Centre Pompidou, à voir aussi.

  • Bonjour Victor !

    le thème du rêve est très intérressant. Ton documentaire me passionne beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial