Urban Safari 11 – Du Pays Basque à Madrid

Petites légumes du ciel torride font lever la marée de San Sebastian, le vas et viens éternel, constant, comme la pluie horizontale. Du sable dans les idées, que vais-je faire avec ? Une mère changeante, de fois oubliée mais pas complètement. Verte et imposante montagne qu’habille le ciel et ne mets pas de sous-vêtements, visages perçants et marches rapides au pas galopant, croisent les voyageurs de ce pays de pêcheurs. Baleine, petite baleine, merci de nous avoir nourri avec ton élan éteint. Un Pays Basque de douceur battante.

Et quand la lumière a donné l’état du ciel, les dieux avec une énergie décadente ont dit : à boire et à bouffer que le monde va bientôt finir. 

Verduritas del cielo torrido hacen crecer la marea de San Sebastian, el va y ven eterno, constante, como la lluvia horizontal. Arena en las ideas, qué voy a hacer con esto ? Un mar cambiante, a veces olvidado pero no completamente. Verde e imposante montaña que viste el cielo y no pone ropa interior, rostros que perforan y pasos rápidos galopantes, cruzan a los viajeros de este país de pescadores. Ballena, ballenita, gracias por habernos alimentado con tu elan apagado. Un País Vasco de dulzura oscilante.

Y cuando la luz ha dado el estado del cielo, los dioses con ánimo decadente han dicho : a beber y a tragar que el mundo se va a acabar.

Espagne 2016 ©

Bilbao 2016 ©

 

IMG_0761

IMG_0762

IMG_0776

IMG_0777

IMG_0835

IMG_0836

IMG_0837

IMG_0838

IMG_0846

IMG_0847

IMG_0851

IMG_0887

IMG_0935

, ,

Pas de commentaire

Bex David, l’onirisme est assis sur !

Bex David chez blogart !

Solitude, Bex David © garoli 2016

Solitude, Bex David © garoli 2016

Illustratrice, dessinatrice, artiste des techniques mixtes. Assis figé, des oiseaux s’envolent quittant le papier, démons et merveilles, méduses et langues, deux petites intrigues resteront après les souvenirs. Devinettes aimables et l’amour sur les traits. Crayons ou pas, des silhouettes nous chouchoutent : vous aller voir ce que vous allez voir. Son monde sensuel et onirique, immense et rouge, à découvrir toute suite.

Ilustradora, dibujante, artista de técnicas mixtas. Sentado y fijado, pájaros vuelan quitando el papel, demonios y maravillas, medusas y lenguas, dos pequeñas intrigas quedarán después del recuerdo. Adivinanzas amables y el amor en los trazos. Lápices o no, las sombras nos murmuran : van a ver lo que van a ver. Su mundo sensual y onírico, inmenso y rojo, a descubrir ahora mismo.

http://bexdavid.com/

Entretien avec elle :

///

Amour, Bex David © 2016

Amour, Bex David © 2016

Anarchie, Bex David © 2016

Anarchie, Bex David © 2016

Meduse, Bex David © 2016

Meduse, Bex David © 2016

Meduse, Bex David © 2016

Meduse, Bex David © 2016

Odilecroc, Bex David © 2016

Odilecroc, Bex David © 2016

, , , ,

Pas de commentaire

INTIMACIES 2

La suite des interviews au 6b :

Exposition collective du 27 au 31 mai 2016

 

Bertrand RIGAUX

///

Julia LOPEZ

///

 Julien CHEVY

 

 

, , ,

Pas de commentaire

INTIMACIES

Exposition collective du 27 au 31 mai 2016

Au 6B

Entrée libre. 

Ouvert en semaine de 14h à 18h et le week-end de 15h à 19h.

Anne Lise MICHOUD

Anne Lise MICHOUD

“L’exposition Intimacies est un espace, mis en forme à la manière d’un cabinet de curiosité ou d’une chambre des merveilles, dans lequel le visiteur est invité à explorer et à expérimenter la subtilité des vécus et des enjeux de la relation amoureuse dans la variété de ses gammes. Une forme d’interactivité à même d’incarner ce qui est questionné : la relation à l’autre au cœur de l’intime, et par conséquent à soi-même.” le6b

 

Anne Lise MICHOUD

Anne Lise MICHOUD

“Une multiplicité qui convoque différentes pratiques artistiques, dessin, photo, peinture, texte, installation, performance, vidéo, son et comme pièce collective de délicieux élixirs…” le6b

IMG_1003

IMG_1004

///

Alexandra Arango

///

Sandrine

Sandrine

Sandrine

///

Chloé Belloc

IMG_1020

Chloé Belloc

///

Bertrand Rigaux

Bertrand Rigaux

 

AVEC LES ARTISTES LES RÉSIDENTS DU 6b : Alexandra ARANGO, Chloé BELLOC, Pascale BOSC, Valentina CANSECO, Diane COQUARD, Lilli GARCIA GOMEZ, Denis GUEVILLE, Michel GAILLARD, Sandrine LEHAGRE, Julia LOPEZ, Sarah MALLEGOL, Anne Lise MICHOUD, Barbara PORTAILLER

ET LES ARTISTES INVITÉS : Emma BOURGIN, Julien CHEVY, Sarah MALLEGOL, Bertrand RIGAUX, Grégoire TERRIER

 

Et le dessinateur :

IMG_1007

IMG_1008

IMG_1009 IMG_1030

 

 

, , , , , , , ,

Pas de commentaire

Entropia, ordre et désordre

“La propriété c’est le vol”

Proudhon

IMG_0753

“Entropie est un voyage dans le temps entre les mouvements révolutionnaires européens du XX siècle depuis 1914, début de la Première Guerre Mondiale, jusqu’à 1991 avec la chute de l’Union soviétique.”

“Entropía es un viaje en el tiempo por los movimientos revolucionarios europeos del siglo XX desde 1914, comienzo de la Primera Guerra Mundial, hasta 1991 con la caída de la Unión Soviética.” (bilbaoartdistrict.com)

Sobre el amor al desorden. 2016 © garoli

Sobre el amor al desorden. 2016 © garoli

“Roberto Aguirrezabala est diplômé en BB.AA. pour les spécialisations en audiovisuel et peinture dans l’Université du Pays Basque, 1995. Depuis ses debuts il a développé son travail d’une façon multidisciplinaire. Il a dédié presque dix ans à l’art électronique, avec cinq oeuvres de net.art exposées et recompensées au niveau international, qui explorent dans la construction de l’identité sur Internet et les nouvelles relations sociales dans les communautés virtuelles et les systèmes d’intelligence artificielle .”

“Roberto Aguirrezabala es Licenciado en BB.AA. por las especialidades de Audiovisuales y Pintura en la Universidad del País Vasco, 1995. Desde sus comienzos ha desarrollado su trabajo de un modo multidisciplinar. Dedicó casi una década al arte electrónico, con cinco obras de net.art expuestas y premiadas internacionalmente, que indagan en la construcción de la identidad en Internet y las nuevas relaciones sociales dentro de comunidades virtuales y sistemas de inteligencia artificial.” (bilbaoartdistrict.com)

Parabellum, 2015. © garoli

Parabellum, 2015. © garoli

“Un nouveau théâtre devrait expliquer au spectateur comment résister à toute forme d’autorité dans le continuum politique. Si nous cherchons à nous libérer en contrôlant nos propres images, la performance devrait être l’illustration des processus de résistance et montrer explicitement comment parvenir à l’autonomie, aussi temporaire puisse-t-elle être. (La résistance électronique)

Volkspolizei II. 2015 © garoli

Volkspolizei II. 2015 © garoli

IMG_0758

IMG_0759

 Et ce du cercle est vrai, je ne te vois pas venir et je deviens malade pour vivre ta rencontre. /// Y lo del círculo es cierto, no te veo venir y yo enfermo por vivir tu encuentro. Sólo destruímos en nuestra construcción.

IMG_0760

“Entropía”. Exposición de ROBERTO AGUIRRE-ZABALA. BilbaoArte -Urazurrutia, 32. 48003 Bilbao-

6/05/2016 – 27/05/2016

, , , ,

Pas de commentaire

Le douanier des ses yeux émerveillés

“Ce qu’il voyait n’était qu’amour et nous fera toujours des yeux émerveillés.”

Paul Eluard

Le Douanier Rousseau au musée d’Orsay /// El Douanier Rousseau en el museo de Orsay

Pas de mots pour décrire la beauté de la vie à l’origine d’un pinceau enfantin et naïf.

/// No hay palabras para describir la belles de la vida al origen de un pincel infantile e ingenuo.

1002609-Henri_Rousseau_la_Guerre

La Guerre

Le sommeil m’empêche de me voir de nuit comme je vois de jour

///  El sueño impide verme de noche como veo de día.

HENRI_ROUSSEAU_La_Encantadora_de_Serpientes_box

La Charmeuse de serpents

 

Qui ? toi et toi et toi et toi, parfait comme trait de peinture qui caresse la forêt de cette illusion onirique à l’origine d’une source étrange dans un autre tableau.

Quién ? tú y tú y tú y tú, perfecto como el trazo de pintura que acaricia la selva de esta ilusión onírica al origen de una extraña fuente en otro cuadro.

Rousseau09

Moi-même, Portrait-paysage (Autoportrait) de Rousseau, 1890, Prague.

Rousseau Hungry Lion

Le lion, ayant faim, se jette sur l’antilope, 1898-1905.

Personne ne sait ce qui se passe aujourd’hui parce que personne ne veut qui se passe quelque chose. Il y aura toujours des fous, de la musique et des paroles de cinéma sortant du tableau d’une inspiration lointaine. Et le lion, ayant faim, se jette sur l’antilope.

Nadie sabe lo que pasa hoy porque nadie quiere que pase algo. Siempre habrá locos, música y palabras de cinema saliendo del cuadro de una inspiración lejana. Y el lion, teniendo hambre, se lanzará sobre el antílope.

WLA_moma_Henri_Rousseau_The_Dream

Le Rêve.

Dans la vie, l’essentiel est de porter sur tout des jugements à priori…

…il y a seulement deux choses : c’est l’amour, de toutes les façons, avec des jolies filles, et la musique de N.O. … (extrait de la Nouvelle Orléans)

Aller la voir —-> 22 mars – 17 juillet 2016

Vayan a ver —> 22 marzo al 17 de julio 2016

, , , , ,

Pas de commentaire

La matière et la sculpture de Tony Cragg

Sculpture contemporaine ça vous parle ?

C’est à la galerie Thaddaeus Ropac de Pantin, petite perle du “9 cube”, du  

Es en la galeria Thaddaeus Ropac de Pantin, perlita del “9 al cubo”, del 21 de febrero al 30 de junio 2016

IMG_0555

Plusieurs oeuvres de Tony Cragg réalisées en acier, en bronze, en bois, en fibres de verre et en pierre. Le vent nous portera et tous disparaitra mais ceci fera rester les pièces circonstancielles à l’abri du “9 cube” entre les mûrs et les murmures de la galerie Ropac. Et la vitesse est restée derrière nous en laissant des formes biomorphiques uniques, et on dirait… non-imitables.

 « Les arts n’ont point pour but unique la description, ni l’imitation. Ils créent des êtres inconnus avec des éléments toujours présents mais non apparents.» Raymond Duchamp-Villon

IMG_0556

IMG_0558

IMG_0561

IMG_0562

IMG_0565

IMG_0566

cragg

IMG_0571

IMG_0574

IMG_0575

IMG_0576

IMG_0578

IMG_0580

IMG_0581

IMG_0582

IMG_0584

IMG_0585

 

, , ,

Pas de commentaire

The velvet

Et la lumière est arrivée à l’obscure. Un instant, serve-toi. J’ai vu un personnage qui ressemble à celui qui est juste à côté.

The Velvet underground à la Philharmonie de Paris. New-York extravaganza du 30 mars au 21 août 2016.

3218_muller_hd_sd

 

Y la luz llegó a lo obscuro. Un instante, sírvete  He visto un personaje que se asemeja a éste que se encuentra a lado.

The Velvet Underground en la Filarmónica de Paris. New-York extravaganza del 30 de marzo al 21 de agosto de 2016.

banana_cover

200_s

 

 

 

De voix douce, et allemande, elle se fait passer par une lesbienne. /De voz dulce, y allemana, ella se face pasar por lesbiana.

 

giphy

à Nico :

Des yeux de ciel avec une envie de faire pleurer les nuages qu’elle ne porte pas dedans, ce personnage-escalier monte et descends mais ne rentre jamais. Quand elle dors, elle ronfle, et quand elle se réveille, elle enchante. Velvet, j’ai décidé d’adapter quelque chose de ma vie à la vie. Ma mémoire est foutue au son d’une banane warholienne d’une culture contre-culture.

Tu dors comme un horloge naturel endormie entre des fourmis, habitant dans l’obscure et le noire, celui qui vient te rencontrer les soirs jusqu’à ce que t’es née ma petite, ma pièce de Lou Reed et John Cale, mon désir qui apprends et moi je sais te faire, te caresser avec un sunday morning qui rempli ton espoir d’ange mignon, d’ange prétentieux. Merci Pale bleu eyes de voix douce, yeux de ciel ma sweet Jane.

tumblr_nvi13eFQhQ1rzlfxxo1_500

 

 

 

, , ,

Pas de commentaire

Gildo Medina, le travail des couronnes

 

Guildo Medina, à L’Instituto de México. jusqu’au 27 février 2016 / hasta el 27 de febrero 2016

reinas

Simple et sophistiqué. Allez découvrir son oeuvre ! Conseillé !!! 

Simple y sofisticado. Descubran su obra, se los aconsejo !!!

Gildo Medina. Couronnes  © garoli 2016

Expo de Gildo Medina. Couronnes © garoli 2016

 

 

///

, , , ,

Pas de commentaire

En mode Bettina Rheims

Le choix dans la vie est de se décider entre un raisin fermenté et un visage affamé sans mains pour pouvoir se couvrir les yeux.

///

La elección en la vida es decidirse entre una uva fermentada y una cara hambrienta sin manos para cubrir sus ojos.

 

à la MEP de Paris

à la MEP de Paris

 

Bettina Rheims nous expose des visages, des gens, des parcours, les yeux fermés ou pas, les invités mais aussi les regardés. Mode, art et glamour ne sont que les pas, à travers lesquels, les sens sont à fleur de peu. La réalité et le temps, le perçu et l’aperçu, révoltent l’excitation entre le porno et la promotion, entre tes jambes et l’objectif, entre tes yeux et ta figure.

/ Bettina Rheims nos expone rostros, gente, recorridos, los ojos cerrados o no, los invitados pero también los observados. Moda arte y glamour son solamente los pasos, por los cuales, los sentidos acarician en la piel.

A la maison européenne de la photographie, et oui vous trouverez 40 ans de parcours photographique à la Bettina Rheims.

 Jusqu’au 27.03.2016

Entrée 8 €

 

, , , ,

Pas de commentaire